Après sa victoire à la Sarthe trois semaines plus tôt, Bruno Schiltz s’est donc imposé une nouvelle fois dans 9 des 10 spéciales ; malgré tout, la concurrence n’a pas démérité.


Un bon cru du Dourdou !

Quel rallye ! De la navigation avec des boucles différentes à chaque tour, sur un parcours routier magnifique et sélectif, des spéciales assez longues et techniques, et tout cela dans une ambiance très aveyronnaise avec un accueil formidable des 192 bénévoles venus porter main forte au Moto Club de Villecomtal. Voilà une édition qu’il ne fallait pas manquer !


Départ par l’étape de nuit

Ici, au Dourdou, il y a une tradition qui persiste : on commence par l’étape de nuit dès le vendredi soir dans la foulée des contrôles administratifs et techniques. Avantage de la chose : cela permet de terminer le rallye le samedi après-midi, et ensuite tous les acteurs du rallye, pilotes et bénévoles peuvent profiter de la soirée pour participer à la grande fête prévue par le club organisateur avec aligot géant, food trucks, concert et même feu d’artifice… Inconvénient, le démarrage nocturne peut procurer quelques surprises et quelques « jardinages »…


Bruno Schiltz dans ses œuvres au Dourdou

A ce petit jeu, Bruno Schiltz va prendre très rapidement l’avantage en remportant les quatre spéciales de nuit devant le champion de France Rallye3 2019, le jeune Mathias Courtaud sur une antique KTM 690 SM ! Il coiffe sur le fil Damien Lauret (BMW S1000XR) qui réalise une belle perf de nuit en se classant troisième à 16 secondes de l’homme de tête. Quant à l’un des principaux challengers, Mickaël Porcu, il n’a pas pu défendre sa troisième place au classement provisoire du championnat acquise dans la Sarthe : chutant dans le tour de reconnaissance, suite à un problème technique, il ne pourra pas repartir.


Le jour : Jouanen résiste…


Vincent Jouanen récidive à la 2ème place et s’attribue aussi 1 spéciale au Dourdou

Lors de la seconde étape, Bruno Schiltz recommence son festival en remportant 7 des 8 spéciales. Seul Vincent Jouanen (KTM 500 EXC) parviendra à lui tenir tête en faisant le meilleur temps au quatrième passage à Pruines. Il finira l’étape à 7 secondes du pilote Aprilia et devant Romain Cauquil (KTM 890 Duke).

Sur les deux plus hautes marches du podium Elite, on retrouve donc les deux mêmes pilotes qu’à la Sarthe : Schiltz, Jouanen et Damien Lauret sur la troisième marche. Derrière suivent dans le Top 10 : Mathias Courtaud, Romain Cauquil (KTM 890 Duke), Tanguy Brebion (Husqvarna 701), Charlie Coulanges (Yamaha MT07) qui nous parle de son expérience en rallye en interview (voir la fin d’article), Jean-François Fayolle (Aprilia 1100 Tuono), Jordan Boyer (KTM 890 Duke R), qui confirme son potentiel malgré des soucis d’éclairage, et Emmanuel Gonzalez (KTM 790 Duke).


Les catégories

En Maxi Rallye, Bruno Schiltz devance donc Damien Lauret et l’excellent Jean-François Fayolle, qui talonne les meilleurs depuis des années.


Jean-François Fayolle, un fidèle des rallyes, toujours bien placé !

Romain Cauquil domine toujours les Rallye 1. Il précède Jordan Boyer, 1er Espoir également, et Manu Gonzalez qui semble prendre en main sa KTM 790 Duke.

En Rallye 2, même tiercé gagnant qu’à la Sarthe, mais dans un ordre différent : Vincent Jouanen, Mathias Courtaud et Tanguy Brebion.

En Rallye 3, le jeune Bastien Aubey (Honda 500 CB), pilote hors championnat, prend le meilleur sur Philippe Colliot (Honda 500 CB) et Pedro Crescencio (Kawasaki 400 Ninja).

En Classique, c’est Tom Chapas (Yamaha 600 FZR) qui s’impose devant Jean-Luc Duris (Honda 900 CBR) et Nick Ayrton (Suzuki 1100 GSXR).

Un autre pilote hors championnat, Patrick Bourgeois (Yamaha 400 DTMX), l’emporte en Anciennes. Il précède Chritian Lacoste (BMW R100) et Jean-Yves Rivollet (Gauthier 250).

Gilles Chanal et Sylvain Enjalbert (Panda 1000 SGR) remportent leur deuxième victoire de la saison en side-car. Comme à la Sarthe, ils devancent Raphaël Galvani et Laurent Bresse (Choda 1000GSXR). Le championnat s’annonce très serré entre ces deux équipages. Roland Gouraud et Gaëtan Leturnier (Choda ZX12R) montent sur la troisième marche du podium.


Chanal / Enjalbert 1er side, mais c’est chaud !


Les Trophées

Chez les Féminines, Sonia Barbot s’impose et amène sa Yamaha 900 Niken à une belle 16ème place au scratch où elle précède le premier Duo constitué de Christopher Auzoux et Angelina Cecille sur Triumph 675 Street Triple.

Chez les Vétérans, la lutte est serrée entre Gilles Chanal et Marc Koelblen (KTM 990 SD), mais ce dernier s’octroie le plus grand nombre de points, et prend même la tête d’un Trophée très disputé avec 44 classés !

Rendez-vous pour la 3ème épreuve du championnat, le rallye des Coteaux les 4 et 5 septembre à Mauves (07).

- Tous les classements

- La vidéo du rallye


Interview de Charlie Coulanges, jeune pilote du rallye sur une Yamaha MT07

Le rallye avec sa moto de tous les jours : 3 questions à Charlie Coulanges, 23 ans, technicien génie climatique dans la vie de tous les jours, habite dans les Monts du Lyonnais, roule, après une première expérience en Yamaha WRX 125, en Yamaha MT07 et taquine les meilleurs sur le championnat 2021 !

- Charlie comment as-tu connu le championnat de France des Rallyes ?

Tout simplement en visualisant des vidéos des rallyes routiers sur internet, puis par des amis.

- Combien de rallyes à ton actif, as-tu participé à d’autres compétitions auparavant ?

J’ai débuté par 3 rallyes en 2019. Sinon pas d’autres compétitions, je roule en cross et en supermot avec un 250 CRF, et normalement je dois participer prochainement à une manche du championnat de France Supermotard, juste pour le fun !

- Parle-nous de ta moto de rallye et de sa préparation ?

C’est une Yamaha MT07 de 2014 qui a 45000 Km et que j’utilise aussi pour balades et circuits. Il y a juste une préparation suspension avec un Kit fourche Andréani et un amortisseur EMC, ainsi qu’un maitre-cylindre de frein Brembo. Le moteur est complètement d’origine, ainsi que l’échappement.

Merci pour ces infos très intéressantes Charlie, et bravo pour ton excellente 8ème place au provisoire du championnat Elite, et ta 4ème position en catégorie Rallye 2 !

__
Crédit photos : FFM/Laurent BERTHE G2 STP Sport

 - 
Publicité

Commentaire (0)