La 44ème édition des 24 Heures Motos a profité de parfaites conditions météo sur le circuit Bugatti du Mans. La course fut intense, avec un bel affrontement entre le Yoshimura SERT Motul et le YART Yamaha lors de la première partie de l’épreuve.

24 heures motos yart yamaha suzuki yoshimura {JPEG}

Après une casse moteur, le YART Yamaha est contraint d’abandonner la course. Peu de temps après, c’est le F.C.C. TSR Honda France, vainqueur en 2020, qui fait de même suite à une défaillance de faisceau électrique.

Au final, c’est Suzuki qui remporte les 24 Heures Motos pour la 13ème fois. Leur dernière victoire remonte à 2015. Quant au Team Yoshimura SERT Motul, il s’agit de leur 11ème victoire.

Yoshimura SERT Suzuki 24 heures motos 2021 {JPEG}


24 Heures Motos 2021 : classement final

1) Suzuki #1 – Yoshimura SERT Motul
2) Kawasaki #11 – Webike SRC Kawasaki France Trickstar
3) BMW #37 – BMW Motorrad World Endurance Team
4) Honda #55 – National Motos
5) Kawasaki #24 – BMRT 3D Maxxess Nevers

24 heures motos 2021 classement final {JPEG}

Le Team Bolliger Switzerland (#8 Kawasaki) arrivé 4ème, est déclassé pour non-conformité de la capacité de son réservoir d’essence. Il est remplacé par le Team Superstock National Motos (#55 Honda) dans le classement, suivi par le Team Superstock BMRT 3D Maxxess Nevers (#24 Kawasaki) en 5ème position.

Sur les 46 équipes participantes, 32 ont passé la ligne d’arrivée.


24 Heures Motos 2021 : Honda vainqueur de la catégorie Superstock

national motos Honda 24 heures motos 2021 {JPEG}

Le team #55 National Moto (Honda) mené par Egea, Atiga et Trueb remporte la catégorie Superstock et arrive 4ème du classement général. Il se place devant la Kawasaki #24 du team BMRT 3D Maxxess Nevers.

« Le début de course fut difficile car le manque d’adhérence de la piste nous obligeait à compenser physiquement. Tout au long de la course, nous n’avons rencontré aucun problème de fiabilité. C’est de bon augure pour la suite, explique Kevin Trueb du Team #55. Cette victoire, c’était inespéré pour moi. Je suis content d’avoir contribué à ce succès pour Honda. Nous travaillons dur toute l’année et nous nous consacrons entièrement à la compétition alors c’était important que la course ait lieu. Les spectateurs nous ont manqué et j’espère qu’ils étaient nombreux à nous suivre à travers les différents moyens de retransmission de l’épreuve. »

TOP 3 de la catégorie Superstock :

1) Honda #55 – National Motos
2) Kawasaki #24 – BMRT 3D Maxxess Nevers
3) Suzuki #44 – No Limits Motor Team


24 Heures Motos 2021 : principaux faits de course

- Victoire de la Honda #55 National Motos en Superstock

- 855 tours, 3578 km pour les vainqueurs

- La Yamaha #333 finalement dans le TOP 10

- 12 abandons, 34 motos à l’arrivée

- Meilleur tour en course réalisé par Alan Techer, pilote de la Kawasaki #4 du Tati Team Beringer Racing, avec 155,7 km/h lors du 273ème tour

- Meilleure vitesse de pointe : 305,4 km/h. Réalisée par la Yamaha #7 de YART Yamaha au 8ème tour et la Kawasaki #8 du Team Bolliger Switzerland lors du 693ème tour

- 11 Yamaha ont rallié l’arrivée, contre 19 au départ. La firme devance Suzuki (7 sur 7 à l’arrivée) et Kawasaki (7 sur 10 à l’arrivée)

- Amandine Creusot (Yamaha #22 du Team 202), seule pilote féminine, s’est classée 26ème du classement général et 16ème de la catégorie Superstock

- Le Team Metiss, seul en catégorie "Experimental", arrive 24ème

« Félicitations aux vainqueurs de cette 44e édition. La course, palpitante à tous les niveaux, a couronné Suzuki, au terme d’une bataille d’anthologie, commente Pierre Fillon, Président de l’Automobile Club de l’Ouest. Je tiens à féliciter Gregg Black, Xavier Siméon et Sylvain Guintoli, qui resteront dans l’histoire des 24 Heures Motos, ainsi que Stéphane Egea, Guillaume Antiga et Kevin Trueb, titrés en catégorie Superstock. A nos fans, à nouveau privés de circuit cette année : rendez-vous l’année prochaine pour partager, tous ensemble, notre passion pour l’endurance moto. »

Les pilotes disputeront la prochaine épreuve du Championnat du Monde FIM EWC au Portugal, lors des 12 Heures d’Estoril le 17 juillet prochain.

__
Source et crédit photos : fimewc.fr, lemans.org

Publicité

Commentaire (0)