En vidéo

« En symbiose avec la route ! » Le slogan qui accompagne la campagne de lancement du T32, le nouveau pneu de sport-tourisme de Bridgestone, est porteur de promesses. A commencer par celle d’un pneu efficace quelles que soient les conditions climatiques. Une exigence on ne peut plus évidente pour des gommes destinées à équiper des motos aptes à rouler toute l’année comme des routières, des roadsters, des trails, voire quelques sportives.

Le dessin irrégulier des rainures rend les T32 identifiables au premier coup d’œil

S’il est acquis que les pneus modernes ne présentent guère de problème d’adhérence sur chaussée sèche, il reste encore visiblement une marge de progression pour améliorer la sécurité sous la pluie. Preuve en est le travail accompli par le pneumaticien japonais sur ce T32.

La combinaison de rainures sinueuses et de déflecteurs apporteraient un avantage décisif sous la pluie

La partie la plus visible concerne comme il se doit le dessin des rainures. Délaissant le classique profil rectiligne, il prend sur ces pneus une forme d’onde, ou de cosse de cacahuète, agrémenté en leur centre par de petits déflecteurs (voir image). L’objectif de cette association est de rendre le drainage plus efficace en régulant mieux l’évacuation de la pluie. Efficace ou simple coup marketing ? Quoi qu’il en soit, cette signature visuelle évoquant le monde végétal permet d’identifier ces T32 au premier coup d’œil.

Un freinage encore plus court
Pour améliorer encore la tenue de route sur chaussée mouillée, les T32 voient leur taux d’entaillement (proportion rainures / gomme pleine) progresser nettement (3 % à l’avant, 6 % à l’arrière) par rapport aux T31. De plus, la zone de contact avec le sol serait améliorée (+ 13 % pour le pneu arrière) avec une influence bénéfique sur la motricité. Pour finir sur ce chapitre, Bridgestone affirme que la distance de freinage serait raccourcie de 7 % sous la pluie. Pour mémoire, le T31 avait terminé premier à cet exercice lors de notre comparatif (lire MM 346).

Commercialisés à partir de janvier en 22 dimensions (10 pour l’avant, 12 pour l’arrière) pour couvrir l’ensemble des besoins du segment, les T32 seront, comme il se doit pour des pneus de sport-tourisme, déclinés en version T32GT pour les motos les plus lourdes. A noter que sur ces versions, le taux d’entaillement est inférieur, mais Bridgestone annonce une durée de vie en progrès de 10 %.

Infos : bridgestone.fr

Publicité