Quantic, le nouvel intégral signé Arai, devrait laisser une trace dans la petite histoire. Pas au niveau de l’avènement de la physique du même nom, mais plus modestement pour être le premier casque de moto à revendiquer une homologation selon le prochain règlement 22-06.

En toute logique, cet intégral devrait marquer une rupture avec les casques de la génération 22-05, le nouveau protocole étant plus exigeant. Il n’en est rien. Interrogé à ce sujet, le fabricant assure proposer depuis des années un niveau de protection bien supérieur aux exigences normatives, au point qu’il ne serait pas nécessaire d’apporter de modifications. De fait, le Quantic reste conforme aux principes maison : coque ronde et rigide R75 renforcée sur la partie frontale, platines de fixation abaissées pour améliorer la protection sur les tempes, calottin amortisseur multidensités, etc. De même, l’accastillage est similaire à d’autres modèles de la gamme.

L’innovation la plus visible tient au proéminent spoiler destiné à stabiliser le flux aérodynamique. Il recouvre un extracteur d’air qui s’ajoute aux cinq autres répartis à l’arrière et au niveau de la nuque. À ce sujet, Arai évoque avoir particulièrement soigné la ventilation. Outre les six extracteurs, ce casque compte un nombre équivalent d’aérateurs situés à l’avant, notamment l’original logo en relief.

Peu de surprises
Pour le reste, citons la présence d’un classique système d’extraction des coussins de joues pour faciliter le retrait du casque après un accident, un intérieur démontable pour l’entretien et le pré-équipement destiné à l’accueil d’un kit mains-libres universel (Arai n’en proposera pas en option) qui prévoit un espace de rangement pour le trop plein de câble.

Positionné dans la catégorie sport-tourisme, le Quantic devrait être disponible à partir du mois d’avril à des tarifs oscillants entre 649 et 769 € selon les coloris. Son arrivée au catalogue de la marque japonaise devrait coïncider avec la mise à la retraite des QV-Pro et Chaser-X.

Infos : Arai Quantic

Publicité

Commentaire (0)