Sujet

Anonyme
le 28 juin à 19:40

Lavage de cerveau en perspective pour l’hommage à Johnny

Une statue rendant hommage à Johnny Hallyday pose problème à la mairie écologiste du 12ème arrondissement parisien : en cause, la présence d’une moto...

Lire l'article
Tous les messages

Lonewolf

le 10 juillet à 11:34

Lavage de cerveau en perspective pour l’hommage à Johnny

Même le cheval, ça ne marche pas ! Ca pollue, un cheval, et en plus on marche dedans... Voir l’état de la ville de Paris dans les années haussmanniennes, ou bien à l’époque d’Eugène Poubelle !

Répondre à ce message

Ternet

le 2 juillet à 10:42

Lavage de cerveau en perspective pour l’hommage à Johnny

Houlala, surtout pas sur un cheval cabré, ça va leur faire penser à une marque d’automobiles qui font du bruit et rejettent des polluants.

Répondre à ce message

AL

le 30 juin à 23:47

Lavage de cerveau en perspective pour l’hommage à Johnny

Je suggère de représenter Jojo à cheval et au galop ou cabré (le cheval) ainsi tout le monde sera content.

Répondre à ce message

LinoM

le 30 juin à 21:30

Lavage de cerveau en perspective pour l’hommage à Johnny

Le nihillisme et le négationnisme (condamnable pour certains tristes faits historiques consodérés comme crimes contre l’humanité) ont encore frappés.
Ne surtout pas rendre un hommage similaire à Monsieur Jacques TATI qui roulait en son temps en solex
Solex qui devait consommer houlalla 1 litre au 100 de mélange 2 temps qui puent en fumant la pipe qui plus est.
La double peine pour M. HULOT.
Le personnage, par l’acrobate de la TV ; hein.

Répondre à ce message

Lonewolf

le 30 juin à 21:24

Lavage de cerveau en perspective pour l’hommage à Johnny

C’est fou de voir à quel point ces Ayathollahs de la pensée sont dignes de leurs précurseurs, Staline, Mao, Pol Pot, etc.. !!! On parle de protéger la planète et l’avenir, et on se positionne en terroristes de la pensée. De grands malades....

Répondre à ce message

Electropaul

le 30 juin à 19:15

Lavage de cerveau en perspective pour l’hommage à Johnny

il s’agit d’une sculpture représentant Johnny sur une HD avec une guitare et toute la symbolique de l’artiste. A peu de choses près Johnny aurait pu chevaucher une LiveWire électrique , la maire du 12 eme aurait peut être apprécié.

Répondre à ce message
Documents joints :


Ternet

le 29 juin à 13:41

Lavage de cerveau en perspective pour l’hommage à Johnny

Ils ont raison ces gens là. Johnny sur une trottinette électrique ça aurait plus de gueule, non ?
Rock&Roule !

Répondre à ce message

GX

le 29 juin à 11:12

Lavage de cerveau en perspective pour l’hommage à Johnny

La démagogie est devenue, en ce siècle, "un art consommé" et le pire, c’est que c’est même devenu "très tendance"..!! Il y a tant de bobos et autres geeks, de nos jours, dans nos rues...
Pour le reste, je me pose quand même la question de savoir comment cette moto aurait été exposée...??
Car faut pas se leurrer, "telle quelle", c’était pas sur du tout qu’elle soit alors resté là bien longtemps...Autre triste vision de "nos temps modernes"..!!

Répondre à ce message

PJR

le 29 juin à 11:02

Lavage de cerveau en perspective pour l’hommage à Johnny

Les wokes, ce sont les nouveaux puritains.
Eternel recommencement....

Répondre à ce message

Marco

le 29 juin à 10:59

Lavage de cerveau en perspective pour l’hommage à Johnny

Bien vu ! C’est exactement ça. Et après, on nous demande de voter ... pour Démago 1 ou Démago 2 ... pour Irresponsable 1 ou Irresponsable 2 ... ?
"Tout le monde croit à des enfantillages" comme dit Cabrel. Cela évite de penser aux vrais et énormes problèmes qui nous attendent. Et, contrairement à ce que l’on veut nous faire croire, ce ne sont pas des applications sur smartphone qui nous sauveront !

Répondre à ce message

Gege-54

le 29 juin à 07:11

Lavage de cerveau en perspective pour l’hommage à Johnny

Si un jour on met une statue de Fabio Quartararo à Paris, ce sera avec un club et une balle de golf !

Répondre à ce message

Marco

le 29 juin à 01:10

Lavage de cerveau en perspective pour l’hommage à Johnny

Je ne suis pas un fan de Johnny ... mais quelques unes de ses ballades calmes et mélodieuses me plaisent bien, "J’ai oublié de vivre", "Quelque chose de Tennessee", Sang pour sang"...
Par contre, ce qui est toujours pénible en ce moment, ce sont toutes ces postures démagogiques et hypocrites qui fleurissent dans cette société bien-pensante.

Répondre à ce message
Documents joints :