Sujet

Anonyme
le 15 juin à 17:47

Il vous en coûtera jusque 1080 euros par an pour aller bosser en deux-roues à Paris

La Mairie de Paris vient de rendre publiques les mesures faisant suite aux Etats Généraux du stationnement, parmi lesquelles se trouvent la fin de la gratuité des deux-roues motorisés. La FFMC PPC a organisé au même moment une contre-conférence de presse devant la Mairie de Paris pour rappeler son opposition à cette mesure.

Lire l'article
Tous les messages

L'ours

le 29 juin à 21:39

Il vous en coûtera jusque 1080 euros par an pour aller bosser en deux-roues à Paris

ah, et au sujet de Bruxelles et cette Europe de merde (ni fiscale, ni sociale, mais pro fric et friqués avant tout !) nos politicards se foutent de nous en disant que "c’est l’Europe qui veut ceci ou cela" Une directive n’est pas une loi, c’est seulement une orientation conseillée...que certains, trop nombreux et bien formatés/achetés par les lobbies, s’empressent de suivre et d’imposer aux peuples.
En revanche, pour taxer les transactions financières, la France refuse (honte à ce pays !) de voter pour une loi qui imposerait un petit 1% de taxe (loin de la TVA que tout le monde paie quel que soit son revenu !).
https://taxonslaspeculation.eu/home/
“Il y a quelque chose d’obscène à entendre qu’il n’y a pas d’argent pour la santé, le climat et l’emploi, alors qu’une petite taxe sur la spéculation rapporterait 50 milliards par an. Ça se joue maintenant.” Pierre Larrouturou, rapporteur Général du Budget, qui a mené une grève de la faim de 18 jours pour lancer l’alerte.

Répondre à ce message

L'ours

le 29 juin à 21:02

Il vous en coûtera jusque 1080 euros par an pour aller bosser en deux-roues à Paris

Allez voir à Strasbourg ! il ne faut pas avoir à rendre visite à "nos anciens" pour en prendre soin et les sortir un peu de leur ville envahie de riches ( souvent étrangers, qui y blanchissent leur argent sale en investissant dans l’immobilier a fond) comme il disent là bas : 2h30 de stationnement, puis une prolongation (1h30/ 2h maxi) possible et après "dégagez" ! Même en étant près à payer. Ou alors faut tenter le FPS réduit (=17€) car payé avant 3 jours (ah les marchands de tapis !) mais on peut s’en prendre 2, voir plus, par jours...!
D’ici 2 ans les chaudières à mazout, même indestructible et bien entretenue comme une Wiessman, seront interdite et les bobos s’empressent de les remplacer (en échange d’une aide ridicule) par une au gaz...qui sera interdite dans 4 ans !
Comme dit le sage suisse (répétez de plus en plus vite !) Lucien Willemin (https://www.youtube.com/watch?v=m2mkCaNH_gY) , "le véhicule qui pollue le moins est celui que vous avez déjà" !
"C’est grave" comme il dit !

Répondre à ce message

Anonyme

le 19 juin à 09:36

Il vous en coûtera jusque 1080 euros par an pour aller bosser en deux-roues à Paris

et n’oublions pas que cette g...e a été élue avec les voix de moins d’1/4 des votants...
Paris est mal barrée avec ces gens.

J’ai plein d’amis Parisiens qui se barrent ou se préparent à partir. Tout le monde sait que Paris perd beaucoup d’habitants, mais saviez vous qu’il y avait des fermetures de classe dans Paris, faut d’élève, comme au fin fond de la Creuse ? Et plus ces débiles prétendent améliorer la vie à Paris (oui sans doute pour les gens qui ne travaillent pas et qui peuvent profiter de tous ces aménagements ultra coûteux financés par l’endettement), plus l’exode s’amplifie. Dingue non ? Quel manque de reconnaissance de la plèbe !

De toute façon c’est écrit d’avance, d’ici quelques années on n’aura à Paris plus que des très riches ou des assistés sociaux, la classe moyenne ou aisée qui travaille dans le privé n’aura plus sa place, à part quelques cadres sup habitant dans Paris et bossant dans Paris.

Moi je suis parti de mon quartier où j’étais très bien à la base car ça devenais impossible de supporter toutes ces conneries et que j’en avait assez qu’on me complique la vie sans arrêt, et j’évite le plus possible de mettre les roues et les pieds à Paris désormais.

Répondre à ce message

flaneur

le 17 juin à 18:45

Il vous en coûtera jusque 1080 euros par an pour aller bosser en deux-roues à Paris

Néanmoins, j’espere que les rodéos urbains avec des motos volées seront toujours gratuits ?

Répondre à ce message

JML

le 17 juin à 18:36

Il vous en coûtera jusque 1080 euros par an pour aller bosser en deux-roues à Paris

Il ne faut pas se faire d’illusion : cette idée à la con de la mairie de Paris va nous tomber dessus, dans toutes les mairies écologistes : Lyon, Grenoble,etc,... il n’y a pas pire dogmatique qu’un maire écolo élu qui se croit investi d’une sainte mission . Pol Pot est mort,comme Khomeini, mais leurs successeurs sont là. Un de leurs slogans préférés : si quelque chose vous fait plaisir et vous facilite la vie, ne le faites pas.
Le principe écologiste en France : d’abord on interdit, ensuite on taxe, puis peut-être, on réfléchit ensuite.
Hier, David Beliard, sous fifre écolo à la mairie de Paris, est venu sur une chaîne de télévision expliquer comment il allait nous rendre heureux malgré nous, mais a bien pris soin de rentrer en taxi. Le vélo, le métro, les bus, c’est pas pour lui, bien évidemment. Seuls les gueux y ont droit.

Répondre à ce message

Lonewolf

le 17 juin à 15:07

Il vous en coûtera jusque 1080 euros par an pour aller bosser en deux-roues à Paris

Le fascisme routier répressif s’insinue dans tous les aspects de la vie quotidienne... Sérieusement, il ne reste plus qu’à fuir Paris, ses bobos et ses fachos. Laissons Paris à ces malades mentaux et ces obsédés de l’air pur, ils ne méritent que de rester seuls à vivre entre eux. L’exode citadin est l’issue du 21ème siècle !

Répondre à ce message

PJR

le 16 juin à 13:59

Il vous en coûtera jusque 1080 euros par an pour aller bosser en deux-roues à Paris

Paris va devenir une sorte de réserve indienne. Sans les indiens, bien sûr mais avec des bobos-écolos-awoke.
Et à l’envers. Car, si dans les réserves indiennes ont empêchait les gens de sortir, dans Paris, on empêche les gens d’entrer. Mais une réserve quand même.
Décidément, le dogmatisme n’en finit pas de faire des ravages…

Répondre à ce message

SQUALE99

le 15 juin à 22:44

Il vous en coûtera jusque 1080 euros par an pour aller bosser en deux-roues à Paris

Qui peut encore faire confiance aux guignols de la Mairie de Paris. Et le plus beau pour les ZFE ce sont les communes environnantes qui n’ont pas l’obligation de Bruxelles au niveau de la pollution qui ont instauré les vignettes Crit’air (sauf Bagneux et le Plessis-Robinson). comme Clamart et Meudon. Il faudra s’en souvenir en allant voter. Car comme dit le proverbe Africain"Si tu montes au cocotier assure-toi d’avoir les fesses propres" !!

Répondre à ce message