Sujet

Anonyme
le 20 novembre à 17:46

Restrictions de circulation : 35 nouvelles métropoles concernées dès 2025 !

En 2021, 7 nouvelles ZFE, les Zones à faibles émissions censées améliorer la qualité de l’air urbain, vont s’ajouter aux 4 déjà existantes, et 35 autres sont annoncées pour les métropoles de plus de 150 000 habitants d’ici 2025. Le tout vidéoverbalisé. Au secours !

Lire l'article
Tous les messages

Joe Bar

le 30 novembre à 17:55

Restrictions de circulation : 35 nouvelles métropoles concernées dès 2025 !

@ Fred

1. Source : Direction de l’Environnement

2. L’interdiction totale du chauffage au bois à Paris et du chauffage au bois en foyer ouvert en Ile de France (ce qui était prévu avant l’intervention de Ségolène Royal) aurait mis en exergue son impact très important sur la pollution atmosphérique. Très mauvais signal envoyé au moment où le ministère mettait en avant l’intérêt du chauffage au bois pour la lutte contre le CO2 (bilan carbone équilibré si utilisation compensée par plantation).

"Dans la capitale, tous feux de cheminées au bois, à foyer ouvert ou fermé, devaient même être complètement proscrits. Sur France 2, ce mardi 9 décembre [2014], la ministre de l’Ecologie, du développement durable et de l’Energie Ségolène Royal a jugé cette démarche « un peu absurde » et a promis qu’elle « fera changer cette partie-là de l’arrêté préfectoral qui met en cause tout le développement des énergies renouvelables et la filière bois »."

Répondre à ce message

FRED

le 29 novembre à 11:56

Restrictions de circulation : 35 nouvelles métropoles concernées dès 2025 !

Joe Bar, c’est quoi ta source pour affirmer que "le chauffage au bois à Paris (qui, utilisé à titre secondaire par quelques % des foyers, produit à lui seul plus de PF que tout le transport routier de la capitale" ?

Par ailleurs, ton post est légèrement contradictoire. Si l’utilisation du bois est marginale à Paris, comment son interdiction pourrait désespérer la filière bois ? A mon avis, la filière bois elle s’en cogne totalement que le chauffage au bois soit interdit ou non à Paris, ça représente peanuts sur l’utilisation de bois au niveau national

Répondre à ce message

Lonewolf

le 28 novembre à 13:51

Restrictions de circulation : 35 nouvelles métropoles concernées dès 2025 !

... et merci d’arrêter de confondre sans cesse les problématiques de "pollution" et de "réchauffement climatique".

Répondre à ce message

Lonewolf

le 28 novembre à 13:49

Restrictions de circulation : 35 nouvelles métropoles concernées dès 2025 !

En quelque sorte, la phase II de la chasse aux pauvres (ou aux non-riches, si vous préférez...).

Répondre à ce message

Piero

le 27 novembre à 09:07

Restrictions de circulation : 35 nouvelles métropoles concernées dès 2025 !

Bonjour, et merci de ma faire part de vos connaissances en matière de CO. Etant moi même asthmatique, vous comprendrez que je suis sensible à ce sujet. Néanmoins, je souhaite pouvoir dire que, plutôt que de dépenser notre énergie à combattre un système injuste de taxes (mal français) et vignettes Crit’air (auquel personne ne comprend rien) et de répression systématique des motards et automobilistes que nous sommes (cochons de payants), le vrai courage (politique, pour ce qui concerne nos élus) serait de nous attaquer à ces empires que constituent bon nombre d’industries et lobbys. Et nous n’aurons plus à nous prémunir de règlementations compliquées/usines à gaz (ceci sans vouloir un mauvais jeu de mots). Car si chacun y va de sa propre spécificité, on ne s’en sortira pas. Bonne journée.

Répondre à ce message

Joe Bar

le 26 novembre à 14:37

Restrictions de circulation : 35 nouvelles métropoles concernées dès 2025 !

Petit rappel sur les particules fines : au niveau national, les principales sources d’émissions (par ordre décroissant) sont : l’industrie, le chauffage (notamment bois, fuel), l’agriculture (engrais et pesticides) et enfin le transport routier. Il est évidemment impossible de les éliminer toutes. L’OMS recommande en revanche un seuil à ne pas dépasser pour les PF (10 microgrammes/m3 pour les PF 2,5). Mais s’acharner exclusivement sur le transport routier n’est pas à la hauteur de l’enjeu. C’est une certaine forme de lâcheté, car le politique préférera emm.rder les automobilistes plutôt que les industriels (chantage à l’emploi redouté) ou les agriculteurs (fumier dans les cours de préfecture)... Quant aux résidents parisiens, notre bien-aimée Ségolène était revenue, il y a quelques années, sur l’interdiction prévue du chauffage au bois à Paris (qui, utilisé à titre secondaire par quelques % des foyers, produit à lui seul plus de PF que tout le transport routier de la capitale !!), pour ne pas désespérer la filière bois...

Répondre à ce message

Joe Bar

le 26 novembre à 14:35

Restrictions de circulation : 35 nouvelles métropoles concernées dès 2025 !

"Ainsi, je ne vois pas comment on peut prétendre que la pollution est en baisse depuis les années 90 !!"

C’est pourtant la réalité ! Il suffit d’aller faire un tour sur les sites des organismes de type Airparif pour le constater. Les premières mesures de lutte contre la pollution atmosphérique remontent à 1990. C’est aussi à partir de là que le législateur fixe des seuils aux émissions des véhicules : les fameuses normes EURO.
Des polluants atmosphériques ont considérablement baissé, soit en raison des technologies employées, soit en raison de l’évolution des produits eux-mêmes : fuel à basse teneur en soufre, suppression du plomb dans l’essence, etc.
Même les particules fines, dont on mesure la présence dans l’air depuis une vingtaine d’années, ont également diminué.

Répondre à ce message

Piero

le 26 novembre à 13:50

Restrictions de circulation : 35 nouvelles métropoles concernées dès 2025 !

Au connaisseur du CO : les particules fines sont en quelque sorte le "cheval de Troie" de la pollution. Elles pénètrent profondément dans les voies respiratoires, en entraînant avec elles allergènes, métaux lourds et autres hydrocarbures. Et plus elles sont fines, plus elles vont loin. Les particules fines et ultrafines entraînent une inflammation des alvéoles respiratoires, mais aussi du système cardio-vasculaire. L’OMS a établi qu’il n’existe pas de seuil en dessous duquel on n’observe aucun effet néfaste pour la santé pour les particules fines. Ainsi, je ne vois pas comment on peut prétendre que la pollution est en baisse depuis les années 90 !! Attaquons nous plutôt, et les pouvoirs publics avec, au lobby des transporteurs routiers, et on aura moins de camions qui détériorent nos routes, qui augmentent considérablement le danger (je fais très souvent LYON/ORANGE par autoroute, c’est la cata !!), et utilisons le ferroutage, comme en Allemagne, ça sera déjà un début. Mais là, on s’attaque à d’autres lobbys, ceux de la SNCF (déficit de 45 milliards d’Euros en 2019, une paille !!) et des sociétés d’autoroutes. Mais c’est un autre débat.

Répondre à ce message

Anonyme

le 26 novembre à 13:43

Restrictions de circulation : 35 nouvelles métropoles concernées dès 2025 !

Bonjour,

Il ne s’agit pas là d’être pour ou contre une réforme, mais pour ou contre une méthode. La même méthode employée pour la mesure des 80 km/h, uniquement et strictement tournée vers la répression, sans jamais de solution alternative. Là encore, il ne s’agit pas de contester que nous polluons, mais d’établir une transition (un truc marqué sur un fronton de ministère, mais dont on se demande ce que ledit ministère en a compris). La FFMC se contente de constater l’inefficacité de solutions proposées, comme on l’a vu avec le 80 et qu’on le reverra avec les Crit4Air et ZFE... La solution reste à inventer, et ça urge ! Et elle ne consiste pas à dégouter les gens de l’écologie en les punissant d’avoir choisi ce qu’on leur a recommandé quelques années en arrière.

Répondre à ce message

Joe Bar

le 26 novembre à 12:32

Restrictions de circulation : 35 nouvelles métropoles concernées dès 2025 !

"Par exemple, comment feront les plus modestes d’entre les usagers, ceux qui n’auront pas les moyens de remplacer leur véhicule, pour se déplacer, un droit qui est pourtant fondamental ?"

Très simple : ils feront une piqure de rappel de type "fièvre jaune" tous les samedis dans les métropoles concernées.

PS : réponse à un commentaire ci-dessous. Il ne s’agit pas ici de lutte contre le réchauffement climatique (CO2) mais de lutte contre la pollution (particules fines notamment). Or la pollution est en baisse constante partout depuis les années 90. Le gouvernement veut juste aller plus vite que la musique, et même plus vite que la demande des instances européennes. Difficile de ne pas y voir d’abord une gourmandise de notre Barbie écolo autophobe. On signalera aussi que le transport routier ne représente qu’une partie minoritaire de la-dite pollution. En ces temps de confinement, alors qu’on roule peu, la métropole lyonnaise subit une alerte aux particules fines... due au chauffage résidentiel ! S’attaquer aux véhicules, c’est non seulement une hérésie sociale, c’est aussi taper à côté de la plaque !

Répondre à ce message

Piero

le 26 novembre à 11:45

Restrictions de circulation : 35 nouvelles métropoles concernées dès 2025 !

Le réchauffement climatique est une évidence, inutile de le nier. Et même si, avec nos motos, la circulation est plus fluide, nous n’échapperons pas à ces mesures d’intérêt général. Car si chacun y va de sa spécificité et de sa sensibilité, il n’y a plus d’unité au sein d’une nation. Et de toutes façons, la FFMC est contre tout projet de réforme, d’une manière basique et primaire. D’ailleurs, le tiers du volume de Motomag est consacré à ce genre d’articles. Je pense que 2021 sera ma dernière année d’abonnement.

Répondre à ce message

ludo51

le 20 novembre à 23:13

Restrictions de circulation : 35 nouvelles métropoles concernées dès 2025 !

C’est bien ça , ça va arranger les affaires des petits commerces des centre-villes ..... Y compris les concessions motos qui sont situées à la périphérie mais inclues dans l’agglomération !
Merci au commerce en ligne ...

Répondre à ce message