Sujet

Anonyme
le 25 septembre à 10:41

Essai Voge 500 DS (2020) : et vogue l’aventure

Petite dernière de la lignée Voge, la 500 DS pointe sa tête de fourche dans l’Hexagone. Décliné de la version roadster 500 R qui rivalise avec la Honda CB 500 F, le nouveau trail routier du constructeur chinois Loncin espère bien mettre quelques bâtons dans les roues de ses concurrentes directes, les Honda CB 500 X et Benelli TRK 502.

Lire l'article
Tous les messages

phil

le 13 octobre à 10:13

Essai Voge 500 DS (2020) : et vogue l’aventure

bonjour
concernant les vis support moteur, Etes vous sur de vos dires car mon concessionnaire VOGE n’a pas eu de rappel. Merci pour votre réponse. Phil

Répondre à ce message

Lonewolf

le 5 octobre à 12:14

Essai Voge 500 DS (2020) : et vogue l’aventure

La fiabilité est pourtant un critère-clé lors d’un achat, surtout en neuf. Comme la marque est nouvelle ici et que son réseau n’est pas encore totalement implanté, la question reste posée.
.
Perso, je ne bondis pas sur les nouveautés, j’attends que les autres essuient les plâtres...

Répondre à ce message

ludo51

le 3 octobre à 23:09

Essai Voge 500 DS (2020) : et vogue l’aventure

Parler de la fiabilité d’une moto qui a à peine 8500 km , n’est ce pas un peu ..... hâtif ?
Quand au SAV , il est peut-être réactif , encore faudrait-il pouvoir trouver un concessionnaire près de chez soi .....

Répondre à ce message

Franck

le 3 octobre à 01:58

Essai Voge 500 DS (2020) : et vogue l’aventure

La Voge 500 DS est une très bonne moto !
J ai fait la France du nord au sud et je reviens juste d un périple de 3400 km au Portugal ,j ai actuellement 8300 km et RAS , pour les vibrations ,il y a un rappel de la marque concernant 2 vis support moteur , après ce changement les vibrations ont quasi disparues .
Bonne réactivité du service après vente !
C est franchement une bonne alternative à la cb 500 x qui pour avoir le même équipement et la bagagerie demande d allonger pres de 2000 euros de plus !
Cette marque va s implanter de le paysage motocycliste en faisant des motos attrayantes ,super équipée face a la concurrence et tres fiable

Répondre à ce message

Lonewolf

le 2 octobre à 09:43

Essai Voge 500 DS (2020) : et vogue l’aventure

Reste à savoir la longévité et la fiabilité de l’ensemble. Par exemple, la présence de vibrations notables n’est pas vraiment un bon signe, que ce soit au niveau du moteur que de la partie cycle.
Et puis, franchement, les noms de marques chinoises sont vraiment "à chier".... (désolé, patapé !)

Répondre à ce message

ludo51

le 30 septembre à 14:36

Essai Voge 500 DS (2020) : et vogue l’aventure

Ce n’est - hélas - pas parce que Loncin motorise BMW qu’elle sait pour autant faire des moteurs : sur les 900 R ,900 XR , 850 et 900 GS bavaroises , la motorisation fait l’unanimité quand à son manque de sensations et sa fadeur .....

Répondre à ce message

Anonyme

le 30 septembre à 08:43

Essai Voge 500 DS (2020) : et vogue l’aventure

Effectivement, elle mérite le détour cette Voge 500 DS
Aussi légère que la Honda mais bien plus que la Benelli qui est une enclume.
De plus, Loncin sait faire des moteurs, il motorise certaines BMW.

Répondre à ce message

ludo51

le 26 septembre à 13:44

Essai Voge 500 DS (2020) : et vogue l’aventure

C’est pas faux non plus ....hélas !
Mais je n’évoquais ici que la production chinoise en l’occurrence ...
Cette tendance (lourde) à ne faire que des motos au duo occasionnel - s’il est toutefois possible - rend de plus en plus compliqué l’achat pour ceux qui veulent rouler pas trop cher et en duo sur longs et très longs parcours , à moins de passer par l’entremise d’un accessoire dédié ou d’un sellier ...
C’est un peu comme les béquilles latérales : ça va finir par devenir une option ...payante bien sûr !

Répondre à ce message

FRED

le 26 septembre à 12:26

Essai Voge 500 DS (2020) : et vogue l’aventure

bah j’ai pas remarqué que ça ne concernait que les chinoises ;)
Car à part les GT et les trails elephantesques, sur l’immense majorité de la production c’est selle passager riquiqui et sans épaisseur, absence de poignée passager et repose-pied au niveau des fesses...

Répondre à ce message

ludo51

le 25 septembre à 22:58

Essai Voge 500 DS (2020) : et vogue l’aventure

Quid du duo ?
Je remarque que les motos chinoises ont cette particularité de ne pas être vraiment adaptées à la pratique en duo , ce qui restreint pas mal la clientèle potentielle .....

Répondre à ce message