Sujet

David Anser
le 27 avril 2018 à 14:30

Édito du Moto Magazine n°347 de mai 2018 : la moto attaquée de toute part

La pratique de la moto n’a jamais été autant attaquée et décriée qu’aujourd’hui. Stationnement payant et verbalisation outrancière, zones de circulation restreinte de plus en plus étendues, 80 km/h, contrôle technique toujours menaçant… Même la pratique sportive de la moto - nonobstant le talent du pilote tricolore Johann Zarco - semble être dans le collimateur d’écolos extrémistes qui prônent l’interdiction pure et simple des sports mécaniques…

Pour lire la suite de l’édito de Moto Magazine n°347 (mai 2018) : rendez-vous sur le blog de la rédaction.

 

Retrouvez Moto Magazine n°347 en kiosque ou commandez-le en vente par correspondance au prix de 5,00 €
Abonnement à Moto Magazine à partir de 2,50 €/mois version papier ou 100% numérique

Lire l'article
Tous les messages

Emmanuel

le 11 mai 2018 à 22:41

Édito du Moto Magazine n°347 de mai 2018 : la moto attaquée de toute part

Je change de sujet, mais adhérent FFMC et lecteur de Motomag (non abonné),
je trouve que Motomag devrait faire un effort vers les jeunes motards,
en particulier en parlant du permis A1 et des motos de cette catégorie.
Pas une seule 125 dans le hors-série Essais-2017 !
Jamais un dossier sur les motos 125 d’occasion (dont les 2T d’avant 2003).

Si vous voulez que la moto continue d’exister, il faut motiver les jeunes !

A mon sens, le permis A1 a largement plus sa place dans les pages Motomag que les scooters
pour automobilistes (qui ne s’intéressent en rien au monde de la moto).

Répondre à ce message

flaneur

le 8 mai 2018 à 12:03

Édito du Moto Magazine n°347 de mai 2018 : la moto attaquée de toute part

Tiens, a ce propos, enfin un truc sympa !
le maire de Naujac-sur-Mer (Gironde) a pris un arrêté municipal pour interdire les radars embarqués conduits par des chauffeurs privés dans sa commune, rapporte France Bleu Gironde, lundi 7 mai. Ces radars flashent uniquement sur les routes de Normandie depuis le mois d’avril, mais le dispositif doit être déployé dans toute la France à partir de 2019 et jusqu’en 2020.

Répondre à ce message

FRED

le 6 mai 2018 à 14:07

Édito du Moto Magazine n°347 de mai 2018 : la moto attaquée de toute part

je ne suis pas instituteur, ce n’est pas mon métier de t’apprendre à lire. Il existe des cours du soir pour cela. Bonne chance.

Répondre à ce message

Lonewolf

le 6 mai 2018 à 12:51

Édito du Moto Magazine n°347 de mai 2018 : la moto attaquée de toute part

bourrin, bourrin, hein ! Une vraie spécialité.... :-( T’inquiètes, t’auras le dernier mot, tu seras rassuré sur ta virilité... Mais....
.
Où vois-tu que rendre le stationnement sur l’espace public serait illégal ??? Ca n’est inscrit nulle part, ni dans ta source (que tu manipules à ta guise) ni dans les textes de loi. Tu n’es même pas capable de différencier espace public, domaine public, trouble à l’ordre public. En plus de ça, tu vis dans un monde où la gratuité ex-nihilo existe. Tu es finalement un clown pas si triste....

Répondre à ce message

FRED

le 6 mai 2018 à 11:25

Édito du Moto Magazine n°347 de mai 2018 : la moto attaquée de toute part

oh oui que c’est pénible quand je te met ton nez dans ton caca...lol
c’est con hein, quand on veut faire le malin et qu’un avocat specialiste du droit routier dit exactement la même chose que moi hein ? L’apprentissage de la lecture, c’est l’école primaire normalement

allez, je te remet ce que j’ai écrit précédemment :
"le seul motif pouvant le justifier étant de "favoriser la rotation des véhicules en stationnement".

et ce que l’avocat ecrit :

"L’arrêté doit clairement faire apparaître la volonté de faciliter la rotation des véhicules dans le but d’assurer l’égalité de stationnement entre tous usagers."

allez, bonne journée

PS : comparaison au sujet de la maison complétement hors sujet, puisque les impots, qui servent justement à l’entretien de la voirie, on les paye aussi tous les ans. mais bon, faire du hors sujet, c’est une strategie habituelle quand on est dos au mur

Répondre à ce message

Lonewolf

le 6 mai 2018 à 08:59

Édito du Moto Magazine n°347 de mai 2018 : la moto attaquée de toute part

Il faut toujours plus d’énergie pour lutter contre les inepties que pour les créer.... Oh combien c’est vrai, et pénible !
.
Visiblement, chacun verra combien tu ignores ce qu’est la loi..
.
Premièrement, les arguties d’avocats ne sont pas force de loi ; un avocat est là pour trouver une faille et l’exploiter. Et en l’occurrence, celui-ci ne absolument PAS que le stationnement est illégal. Après, qu’il en conteste les motivations, ça n’est que politique, pas du droit. Relis un peu ce que toi-même utilise comme référence.
.
Deuxièmement, il semblerait que pour toi, un "révolutionnaire en colère" (comme tu me qualifies gratuitement, étiquette facile) devrait s’opposer à tout, tout le temps, sans discernement ni intelligence. STP, ne prends pas ton cas pour une généralité.
.
Enfin, si je comprends bien ton raisonnement, quand tu achètes une maison, tu ne veux plus ensuite payer pour son entretien. Tu sais que tu es bien comique parfois... :-D

Répondre à ce message

FRED

le 5 mai 2018 à 21:04

Édito du Moto Magazine n°347 de mai 2018 : la moto attaquée de toute part

revise donc ton droit à toi : http://www.maitreiosca.fr/nos-astuces/p-v-de-stationnement-comment-le-dechirer-legalement/

Quant à l’espace public de la gratuité, tu as le droit d’accepter que ce soit rogné petit à petit, ce n’est pas mon cas. je paye l’espace public avec mes impots, il n’y a donc aucune raison que je le paye une deuxieme fois à l’usage.

ça me fait quand meme super marrer qu’une revolutionnaire en colère comme toi fasse ce genre de réponse...

Répondre à ce message

Lonewolf

le 5 mai 2018 à 12:30

Édito du Moto Magazine n°347 de mai 2018 : la moto attaquée de toute part

Je pense que tu ne m’as pas compris, d’une part. D’autre part, tu sembles confondre deux notions complètement différentes, "public" et "gratuit".
.
Non, l’usage de l’espace public n’est pas gratuit, et n’a pas vocation à l’être systématiquement. D’ailleurs, réfléchis un peu plus profondément à la notion de gratuité, tu vas tomber dans des abysses insondables...
.
Et non, le fait de faire payer le stationnement n’est pas illégal. Révises ton droit avant d’oser affirmer de telles inepties. Que certains tarifsq ou certains procédés soient insupportables, je l’ai dit. Mais le stationnement payant est légal, tout comme l’interdiction d’accès à l’espace public parfois.

Répondre à ce message

FRED

le 5 mai 2018 à 01:12

Édito du Moto Magazine n°347 de mai 2018 : la moto attaquée de toute part

bah tu vois Lonewolf, le fait que l’espace public soit payant ne te choque pas, ça montre à quel point on arrive à manipuler la population dans notre pays. Pour rappel, faire payer l’utilisation de l’espace public pour stationner, à seule fin d’en faire une taxe déguisée, est totalement illégal, le seul motif pouvant le justifier étant de "favoriser la rotation des véhicules en stationnement". Evidemment, ceci est souvent un prétexte, mais ça rappelle bien qu’à la base, l’espace public appartient à tous. Car si on fait payer le stationnement, pourquoi ne pas non plus faire payer le fait de circuler ?

Répondre à ce message

Lonewolf

le 3 mai 2018 à 18:01

Édito du Moto Magazine n°347 de mai 2018 : la moto attaquée de toute part

Pour la "logique" du paiement entre "privé" et "public", j’avoue ne pas vraiment la comprendre. Assez surprenant ! C’est quoi un espace "privé" ? C’est chez quelqu’un. Donc aucune question ne se pose.
.
Que l’espace public soit payant (pour autre chose que les motos) ne me choque pas ; par contre, la méthode employée un peu partout est abusive, car souvent vous payez pour une durée que vous ne consommez pas, et celui qui vient derrière re-paie pour une durée qui chevauche celle que vous navez pas utilisé. Ca s’appelle du vol...
.
Certaines villes, comme Lyon pratiquent carrément l’escroquerie : le paiement est attaché à une immatriculation, ce qui fait que vous ne pouvez même pas donner votre ticket encore valable à quelqu’un d’autre !!! C’est de l’arnaque massive !
.
Le paiement du stationnement pour les motos est une idée absurde ; il faudrait encore montrer ce que ça fait de se garer chacun à une place de voiture....

Répondre à ce message

Anonyme

le 3 mai 2018 à 17:51

Édito du Moto Magazine n°347 de mai 2018 : la moto attaquée de toute part

Bon je comprend de payer un parking sur un terrain privé mais , sur le domaine public , qui est public et financé par nos impôts et taxes de toutes sortes , c’est pas normal du tout , c ’est payer deux fois pour la même marchandise .

Répondre à ce message

flaneur

le 3 mai 2018 à 13:11

Édito du Moto Magazine n°347 de mai 2018 : la moto attaquée de toute part

Nous assistons aux dernières heures de la moto...
Je voulais m’acheter le nouveau Gsxr 1000, mais là, c’est devenu totalement déraisonnable.

Répondre à ce message