En images

Les Russes ont de l’humour ! Et à ceux qui ne le savaient pas, la marque Ural en a fait une démonstration éblouissante en 2010, à l’occasion du lancement d’une série limitée de son side-car fétiche, l’Octobre Rouge.

Bien entendu, l’hommage au film de John McTiernan (1990), basant son scénario sur le roman de Tom Clancy (1984), était évident. Ural avait même poussé le bouchon jusqu’à équiper son side d’une petite boîte à l’arrière : à l’effigie de la faucille et du marteau, elle renfermait le “Ural survival kit”, avec une boîte de sardines, une paquet de chewing-gum, une boîte de préservatifs et une petite bouteille de vodka… De quoi passer le temps en attendant la dépanneuse, au fond de la Sibérie !

Plus moderne
Depuis, les Ural se sont modernisées, avec trois freins à disque, une injection et même une petite fenêtre LCD dans le tableau de bord. C’est sur cette base qu’Ural propose donc le “Octobre Rouge II”. Tout comme le précédent, il repose sur un châssis de cT, avec des roues de 18 pouces pour un centre de gravité plus bas et une meilleure maniabilité (les Ranger et autres ont des roues de 19 pouces et à la conduite on sent vraiment une différence).

Il dispose d’un moteur et cadre noir contrastant avec une belle livrée rouge (l’originelle semblait toutefois un rien plus foncée), de silencieux noirs (mais, curieusement, pas les collecteurs, contrairement au modèle de 2010), d’un porte-bagages et d’un crash-bar à l’avant du side-car.

Plus luxueux, aussi
Toutefois, le Octobre Rouge II est équipé de poignées chauffantes, d’une selle chauffante pour le singe, de deux prises USB à l’intérieur du panier (avec un montage électrique un peu à l’arrache, quand même !) et de feux à leds, à l’avant comme à l’arrière. De plus, l’équipementier KEIS fournir une veste chauffante, de couleur rouge et noire, évidemment.

JPEG - 146.3 ko

C’est l’opulence, non ? De quoi expliquer un prix qui enfle forcément. Si, en 2010, le tarif était de 10 500 €, en 2020, il grimpe carrément à 19 800 €. Ouch !

Néanmoins, disponible à seulement 20 exemplaires pour toute l’Europe, il devrait se vendre assez facilement. Qui en veut un ?

JPEG - 129.6 ko

Publicité