En images

Fallait-il l’appeller V8 ? Pas sûr, car les fans de GP se souviennent de la fameuse Moto Guzzi 500 V8 et de son moteur d’anthologie.

Pour éviter la confusion, la Moto Guzzi V7 2021 s’appelle toujours V7, une dénomination qui perdure depuis 1967... même si son moteur passe de 750 à 850 cm3 pour 2021

Le bloc est, on s’en doute, étroitement dérivé de celui qui anime la V 85 TT.. En revanche, la marque de Mandello de Lario a choisi la voie d’une certaine sagesse : les données de puissance et de couple, si elles sont en amélioration par rapport à la V7, restent très raisonnables. La puissance fait un bond de 25 % en passant de 52 ch à 6 200 tr/mn à 65 ch à 6 800 tr/mn, tandis que le couple grimpe de 60 Nm à 4 250 tr/mn à 73 Nm à 5 000 tr/mn (mais 80 % du couple est déjà disponible à 3 000 tr/mn).

Ainsi, la V7 “850” se replace dans la course face à une Triumph 900 Street Twin, par exemple : l’anglaise développe en effet 65 chevaux à 7 500 tr/mn et 80 Nm à 3 800 tr/mn. La nouvelle Guzzi V7 sera bien entendu bridable pour les permis A2 et bien entendu, avec une telle cavalerie, elle dispose du contrôle de traction déconnectable.

Une évolution plus qu’une révolution
La V7 reste, de prime abord, cette moto simple, compacte et facile d’accès que l’on connaissait (et appréciait). Le châssis semble évoluer en douceur, notamment dans sa partie arrière, avec un pneu arrière plus large (150/70 x 17, au lieu de 130/80), un nouveau cardan et des amortisseurs Kayaba plus robustes et à plus grand débattement. A l’avant, Moto Guzzi fait simplement état d’un cadre renforcé au niveau de la colonne de direction. Aucune autre information technique (poids, hauteur de selle...) n’a encore filtré.

JPEG - 227.9 ko

Deux versions
La Moto Guzzi V7 “850” sera disponible fin février 2021, en deux niveaux de finition : Stone et Special. La première offre une finition “Dark” (moteur, roues, échappements), qui contraste avec trois coloris satinés (orange, bleu, noir). La seconde met en valeur ses chromes, avec un coloris bleu ou gris. Dans tous les cas, on remarquera les nouveaux feux à leds ainsi que le tableau de bord entièrement numérique.

Reste la question des tarifs, sans réponse encore aujourd’hui. Qui a un pronostic ?

Publicité