En images

Après avoir remis à jour soniconique V7, désormais passée à 850 cm3 en empruntant le moteur de la V 85 TT (mais revu pour délivrer un peu moins de puissance), Moto Guzzi s’attaque au reste de sa gamme et ça évolue un peu sur le Trail, beaucoup plus sur la famille V9.

Du côté des V9 :
Tout comme la V7 2021, la gamme V9 emprunte une déclinaison "soft" du moteur de la V 85 TT qui, dans les deux cas, délivre 65 chevaux et 73 Nm de couple. Ainsi, cela procure une augmentation de 10 chevaux et de 9 Nm, ce qui est toujours bon à prendre. Moto Guzzi continue d’offrir deux déclinaisons de sa gamme V9, dont les ventes sont pourtant modestes, du moins en France. La Roamer est disponible dans un gris métallisé, tandis que la Bobber sera disponible en noir mat, une teinte qui se marie avec le bloc dont les ailettes ne sont pas fraisées, contrairement à la Roamer. Dans les deux cas, les modifications techniques sont mineures : le cadre évolue avec un renfort au niveau de la colonne de direction, tandis que les repose-pieds montés sur des patins en caoutchouc réduisent les vibrations et améliorent le confort.

Et du côté de la V 85 TT :
Peu de modifications au programme de cette moto aboutie et qui permet à Moto Guzzi de réaliser de jolis scores de ventes. On note l’apparition de nouveaux pneus tubeless posés sur des jantes à rayons plus légères de 1,5 kilos, tandis que des modifications mécaniques (électronique et diagramme de distribution) procurent un peu plus de couple à mi-régime, sans que la marque de Mandello ne s’avance pour l’instant à communiquer des chiffres. Deux nouveaux modes de conduite font leur apparition, Sport et Custom, ce dernier étant personnalisable. Enfin, les coloris évoluent un peu, avec notamment un noir mat.

Alors, toujours aussi séduisantes, ces Moto Guzzi ?

Publicité

Commentaire (1)