En images

C’est peu de dire que son arrivée a été remarquée ! Longue, basse, dessinée avec un soin du détail proprement hallucinant (cardan apparent, logos à l’ancienne, bouchon de réservoir d’essence et bloc compteur reprenant l’esprit de la fameuse R5 de 1932), la BMW R18 met également en avant un sculptural flat-twin de 1802 cm3 dont l’apparence aussi massive qu’épurée est un régal pour les yeux.

On s’en doute, pour les stratèges munichois, un tel investissement ne peut que se justifier par des prestations polymorphes : de fait, très peu de temps après le lancement de la BMW R18 First Edition, on a vu débarquer la BMW R18 Classic, qui sera sur nos routes tout début 2021.

Oeil pour œil, dent pour dent
Autre chose qui ne fait pas de doute, le marché américain est au coeur de la stratégie de conquête de cette moto. Ainsi, si la R18 va attaquer de front la gamme des Softail Harley-Davidson, la R18 Classic, avec ses sacoches et son pare-brise démontables, sa roue avant de 16 pouces et sa selle plus rembourrée, vient attaquer de front la Harley-Davidson Softail Heritage Classic.

PNG - 317.9 ko

Une troisième déclinaison, encore plus routière, semble en préparation : BMW a d’ailleurs déposé le nom “Transcontinental”, qui irait bien à cette moto que l’on place, spontanément, en face d’une Harley-Davidson Street Glide et d’une Indian Chieftain.

Large carénage façon “nez de cochon”, selle encore plus épaisse même pour le passager, valises rigides, support de top-case, déflecteurs pour le haut des jambes : c’est la totale. Plus encore, car il y a fort à parier que le radar de distance Bosch, déjà monté sur la BMW R 1250 RT 2021, sera intégré dans le nez du carénage.

Autre point intéressant : les croquis dévoilent un peu le tableau de bord, accueillant à la fois des compteurs traditionnels, mais aussi à une grande dalle TFT dont la dimension est impressionnante.

On peut se demander quand cette machine rejoindra le carrelage des concessionnaires. Viser l’automne 2021 ne paraît pas déraisonnable.

Merci à nos confrères de CycleWorld pour les photos

Publicité

Commentaire (0)