Avec son allure de moto de flat-track et son généreux V2 de 123 chevaux, l’Indian FTR 1200impose sa singularité dans le paysage motocycliste. Une moto imparfaite mais attachante, bourrée de petits défauts (les remontées de chaleur du moteur, la clé de contact pas accessible, l’injection capricieuse à froid...) mais aussi, terriblement attachante par son allure atypique et son moteur de caractère. Aux yeux de certains, toutefois, ses trains roulants (roue de 19 pouces devant, 18 derrière), s’il faisait référence au flat-track, imposait un choix de pneumatique limité et de mauvaise qualité.

Bienvenue au 17 !
Tout cela, c’est fini, sauf sur la version Rally qui conserve les roues initiales. Mais pour le reste de la la gamme, Indian monte désormais, et c’est heureux, deux roues de 17 pouces chassées, qui plus est, avec des excellents Metzeler Sportec. Ce nouveau train avant change un peu les cotes : avec 25° d’angle de chasse et 99 mm de chasse, la FTR a une géométrie plus "fermée" qu’auparavant, et devrait donc être encore plus agile. De même, des roues plus petites permettent d’abaisser la hauteur de selle de 36 mm, désormais réglable à 780 ou 817 mm, contre 840 mm auparavant. Et, un bonheur ne venant jamais seul, Indian précise que le moteur est désormais doté d’un système de désactivation d’un cylindre, au ralenti, pour limiter la chauffe du moteur. L’injection est également recalibrée pour de meilleurs démarrages à froid.

PNG - 608 ko

La FTR se rapproche t’elle de la perfection ? On vous dit cela dès que l’on peut essayer le modèle 2021. En attendant, la gamme se compose des versions standard (13 990 €), S (16 490 €), Rally (14 990 €) et R Carbon (18 490 €). Qui est tenté ?

Publicité

Commentaire (0)