En images

gilet airbag Hit-Air MLV II avant vide gilet airbag Hit-Air MLV II dos gonflé gilet airbag moto Hit-Air MV II profil gonflé

Les gilets filaires font de la résistance. Face à la concurrence des récents modèles électroniques autonomes, le MLV fait figure de pionnier du fait de son ancienneté et de sa technologie "à déclenchement mécanique" (appellation officielle des airbags reliés à la moto par un câble). Afin de réduire cet écart technologique, son concepteur —la société japonaise Muggen Denso, Hit- Air étant l’importateur— a travaillé à améliorer ses performances.

Le MLV II se déploie désormais plus rapidement grâce à plusieurs évolutions. À commencer par le remplacement de l’’ancien percuteur à aiguille creuse, dont le rôle est de percer la cartouche pour libérer le gaz, par un modèle retractable plus efficace et nécessitant moins de force pour être activé.

Parallèlement, les coussins amortisseurs sont désormais moins volumineux (18 litres au lieu de 19 l pour les taille XS/S et de 23 à 21 l pour les M/L). Ils sont de plus réalisés dans une chambre plus épaisse qui contribue, comme l’ajout de renforts de mousse (dont une dorsale à mémoire de forme), à optimiser leur maintien lors du gonflage.

Cette série de modifications réduit le temps de déploiement (mise sous tension du câble et gonflage) d’environ 50 ms, soit de 90 (tailles XS) à 160 ms (L). Des valeurs à mettre en perspective avec les chiffres des airbags électroniques (déploiement : de 50 à 90 ms, volume : environ 12 litres).

C’est lent, mais ce gilet compense par une couverture complète du buste (coussins cervical, structure dorsale, cage thoracique, lombaires et coccyx) que sont loin d’offrir ses concurrents. De fait, le MLV II est certifié conforme à la norme dédiée aux airbags mécaniques (1621-4 : 2013). Rappelons que celle consacrée aux modèles électroniques (1621-5) devrait être publiée en 2023.

A l’occasion de cette évolution, ce gilet profite d’un boitier de commande plus rigide et d’un design retouché. Le tarif progresse de 50 € pour s’établir à 545 € quelle que soit la version (MLV-P haute visibilité et MLV-RC rétro-réfléchissant). En cas de reconditionnement, la cartouche coûte 25 €.

Infos : Hit-Air

Publicité

Commentaire (0)