Crise sanitaire oblige, le Championnat du monde d’enduro 2020 ne comptera que 5 manches contre les 7 à 8 habituelles.
L’épreuve aveyronnaise des 18, 19 et 20 septembre marque l’ouverture de la saison. Une gageure pour l’organisateur Requista Moto Sport qui est parvenu à mobiliser du beau monde, pros et amateurs, pour cet évènement.
Les pilotes qui ont fait vivre la saison 2019 seront présents à Requista après une intersaison bien plus longue que d’habitude.

18 nations, 3 continents
Pour l’épreuve française 18 nations sont représentées parmi les 225 pilotes engagés. Les Français sont bien représentés et on trouvera au départ Loïc Larrieu (champion du monde 2019 en Enduro 2), Théo Espinasse (vice-champion du monde 2019 en catégorie Junior 1), Jérémy Tarroux, Hugo Blanjoue et Vincent Gautie.

Les différentes catégories du Mondial
Enduro GP
Enduro 1 (E1) : jusqu’à 250 cm3, moteurs 2-temps et 4-temps
Enduro 2 (E2) : de 255 cm3 jusqu’à 450 cm3, moteurs 4-temps
Enduro 3 (E3) : plus de 255 cm3 moteurs 2 et plus de 455 cm3 moteurs 4-temps

Junior (moins de 23 ans)
Junior 1 (J1) : jusqu’à 250 cm3, moteurs 2-temps et 4-temps
Junior 2 (J23) : plus de 255 cm3 moteurs 2-temps et 4-temps

Youth (les espoirs de moins de 21 ans)
100 à 125 cm3 moteurs 2-temps

Cet évènement est quasiment gratuit (parking, accès paddock, spéciales). Seule exception, une participation de 5 € sera demandée pour assister au Super Test du vendredi 18 septembre à 18 heures (gratuit pour les moins de 12 ans).

Jérémy Tarroux (Sherco) lors de la Coupe de France Enduro 2020

Publicité

Commentaire (0)